7 idées reçues sur le vote électronique pour mutuelles

3275 Publié le 03/05/2019 par Yann David - Mots clés : ,

Le vote par Internet se développe pour bien des scrutins (les élections professionnelles, les référendums d’entreprises, les assemblées générales…). Le vote mutualiste tend donc à se diriger vers l’électronique également. Pourtant, lorsqu’on évoque le vote en ligne pour l’élection des délégués, de nombreux freins subsistent : coût, déploiement, rupture numérique… Et si tous ces points n’étaient finalement que des idées reçues ? Balayons-les ensemble.

élection mutuelle

Idée reçue #1 – Le vote électronique fait baisser le taux de participation

La première réticence concerne le taux de participation. Nombreuses sont les mutuelles qui craignent qu’il diminue considérablement avec le vote en ligne. Évidemment, tout changement entraîne quelques déperditions. Pour que cela n’arrive pas, il existe plusieurs alternatives. Tout d’abord, vous pouvez instaurer le vote électronique de manière progressive pour habituer vos électeurs à cette nouvelle manière de s’exprimer. N’hésitez pas à leur laisser le choix de voter par internet ou par courrier. Au fur et à mesure des scrutins, vous verrez que le taux de participation par le vote en ligne ne va cesser d’augmenter.

Idée reçue #2 – Le vote électronique, c’est compliqué

Beaucoup pensent que le vote en ligne est trop compliqué pour les adhérents et qu’il n’est pas accessible à tous. Aujourd’hui, les plateformes de vote en ligne sont simples et intuitives : grâce à leurs identifiants, vos adhérents se connectent et votent en quelques clics. Pour l’électeur rompu aux usages numériques, il est maintenant plus simple de voter sur Internet que par correspondance.

Idée reçue #3 – Les adhérents sont réfractaires au changement

Il est vrai que tout changement fait peur. Vos adhérents les plus anciens seront peut être déroutés, surtout si vous passez directement du 100 % papier au 100 % en ligne. Mais, avec une communication efficace et bien rodée, la curiosité de vos électeurs sera attisée. Vous pourrez ainsi les accompagner dans ce changement, avec une assistance téléphonique par exemple.

Idée reçue #4 – Voter en ligne, c’est pour les jeunes !

Il est vrai que les nouvelles générations seront plus enclines à utiliser le vote en ligne. Mais la dématérialisation se généralise : des personnes de tous âges sont désormais habituées à utiliser Internet pour leurs démarches administratives ou dans leur travail et les seniors sont de plus en plus familiarisés avec les nouvelles technologies de par leur parcours professionnel. Les adhérents vont donc naturellement s’orienter vers des outils de vote en ligne.

vote en ligne mutuelle

Idée reçue #5 – Les failles de sécurité sont plus importantes avec le vote sur Internet

La sécurité et la confidentialité des données sont primordiales pour vos scrutins. Le vote par Internet n’est pas moins garant de cette sécurisation que le vote papier, bien au contraire. En effet, les solutions de vote en ligne respectent toutes les recommandations de la CNIL et sont auditées régulièrement pas des organismes de cybersécurité indépendants pour assurer la confidentialité des informations.

Idée reçue #6 – Avec le vote en ligne, le taux de contestation est plus élevé

Les mutuelles craignent bien souvent que les contestations et les réclamations soient plus nombreuses avec le vote électronique. Or, ce n’est pas le cas. En effet, le vote étant automatiquement pris en compte lorsqu’il est effectué en ligne, il n’y a pas de dépouillement physique, donc moins de risque d’erreur ou d’interprétation liés à des bulletins annotés ou illisibles.

L’authenticité du vote est d’autant plus garantie que les adhérents disposent d’un identifiant et d’un code unique, qui n’autorise qu’un seul vote.

vote mutuelle

Idée reçue #7 – Déployer une solution de vote électronique, c’est trop long

L’effort de déploiement d’une solution de vote électronique peut être un frein pour certaines mutuelles. Certes, il est nécessaire de rédiger un cahier des charges, de co-construire la plateforme de vote en ligne avec votre partenaire, de faire des tests pour vérifier que tout fonctionne… Cependant, cet investissement sera largement compensé en gain de temps de dépouillement, de lecture des bulletins, de fiabilité, de restitution de l’information, d’accès aux statistiques…. C’est donc un investissement pour l’avenir.

Vous l’aurez compris, le vote électronique n’est pas toujours perçu à sa juste valeur. En plus des gains de temps et des économies qu’il permet, il est également un gage de modernité et tend à attirer des populations qui ne se sentaient auparavant pas concernées par la vie de leur mutuelle. Si vous voyez d’autres idées reçues auxquelles nous n’avons pas répondu, consultez-nous et n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information !

vote électronique élections mutualistes

Yann David
Fondateur et expert technique au sein d'AlphaVote

Vous avez un Projet ?

Quels que soient la forme et le volume de vos élections, il y a toujours une solution AlphaVote