Élections mutuelles : vote par correspondance, vote en ligne, ou les deux ?

3269 Publié le 30/04/2019 par Victor Granger - Mots clés : , , ,

Les attentes de vos adhérents en termes d’offres et de services évoluent en permanence. Aujourd’hui, la tendance est à l’écologie, à la dématérialisation, à la fin du papier. Votre mutuelle a donc déployé un site internet, des applications, généralisé la correspondance par email… Mais vous utilisez encore le papier pour vos élections mutualistes. Alors, comment digitaliser ce processus ? Comment accompagner vos adhérents vers le vote électronique ? Quelle démarche adopter ?

Allier papier et digital

vote mutuelles

Pour une transition en douceur, nous vous préconisons dans un premier temps d’allier vote par correspondance et vote en ligne. Cela vous permettra de préparer progressivement vos adhérents au changement, en leur proposant de nouvelles façons de voter, sans imposer le numérique. En effet, sans cette transition, vous risquez de perdre une part de vos électeurs : les personnes âgées notamment. Nombre d’entre elles ne sont pas totalement à l’aise avec le numérique et préfèrent conserver le papier. Cependant, sans mise en place du vote en ligne, vous vous privez des voix de nombreux autres adhérents qui voient dans le numérique un véritable gain de temps : en quelques clics, leur vote est pris en compte.

En donnant la possibilité à vos adhérents de voter de la manière qu’ils souhaitent, vous garantissez un taux de participation plus important. Pour que cela soit efficace, vos électeurs doivent pouvoir choisir entre vote en ligne ou vote papier jusqu’au dernier moment. Envoyez donc à chaque adhérent ses identifiants de connexion pour le vote en ligne, ainsi qu’un bulletin papier.

Oser la rupture

élections mutuelles

Une deuxième option s’offre à vous : la rupture complète avec le vote par correspondance en basculant directement vers le 100 % électronique. Vous prenez alors le risque que vos électeurs les plus âgés ou les plus conservateurs ne comprennent pas ce choix soudain. Ils seront probablement réticents à utiliser le vote en ligne.

Cependant, ce choix peut se justifier par plusieurs arguments non négligeables. Tout d’abord, la suppression du papier permet de diviser les coûts de vos élections de manière considérable. En effet, vous n’avez plus besoin d’imprimer les milliers, voire les millions de bulletins de vote, de louer le matériel (urnes et lecteurs de bulletins de vote), de provisionner les frais d’affranchissement… Ce sont donc de véritables gains de productivité.

De plus, le matériel de vote (bulletins, enveloppes) envoyé par courriers à vos adhérents termine bien souvent à la poubelle : difficile de faire coïncider les impératifs de communication et vos responsabilité environnementale. Grâce à la dématérialisation des élections mutualistes, vous allez réduire votre empreinte carbone : moins de papier, moins d’énergie consommée pour le transport et l’acheminement des bulletins… Vous affichez ainsi une image moderne et responsable, cohérente avec les valeurs citoyennes véhiculées par les mutuelles.

Vous l’avez compris, deux approches peuvent être envisagées pour aller vers le numérique : mixte ou basculement complet. Si vous proposez le vote mixte (papier et en ligne) à vos adhérents, il faut aborder cette étape comme une transition afin d’arriver progressivement au 100 % numérique d’ici quelques années. Tout le monde en sortira gagnant : vous en termes de productivité et d’image, vos sociétaires en termes de temps et de représentativité.

mutuelles vote électronique

Victor Granger
Directeur commercial au sein d'AlphaVote

Vous avez un Projet ?

Quels que soient la forme et le volume de vos élections, il y a toujours une solution AlphaVote