Vos élections Écoles et Universités

 

 Les élections dans les écoles

 

Toutes les Écoles et Universités sont chargées d’élire les représentants aux Conseils Centraux qui comprennent : 

  • Conseil d’Administration
  • Conseil Académique
  • Commission de la Formation et de la Vie Universitaire
  • Commission de la Recherche
  • Conseils de Pôles
  • Sénat Académique 
  • Commission de la formation et de la vie étudiante
  • Comité de direction 
  • Conseil des études et de la vie universitaire
  • Conseil scientifique
  • Conseil de l’école doctorale
  • Conseil de perfectionnement du master
  • Conseils des collèges
  • Conseils d’Instituts et écoles
  • Conseil des composantes

L’année 2020 promet d’être une année synonyme d’élections dans une grande partie des écoles ayant élus leurs représentants en 2016.

Quel est le rôle des élus ? 

Ces élus ont pour mission de porter et défendre les intérêts des électeurs. Il est donc de plus en plus important d’inciter les étudiants et le personnel à participer à ces élections.

Quelle est la durée des mandats ?

Les représentants du personnel sont élus pour 4 ans, tandis que les représentants des étudiants sont élus pour seulement 2 ans.

Pourquoi opter pour le vote électronique ?

  • Maîtrise des nouvelles technologies des étudiants
  • Accroissement du taux de participation
  • Possibilité de voter facilement, sans contrainte
  • Economie budgétaire
  • Réduction de l’empreinte carbone
  • Démarche écologique

Le recours au vote électronique est, avant toute chose, un signe de modernité pour les universités. Pourquoi se priver de la modernité des nouvelles technologies alors qu’elles nous permettraient d’accroître la participation des étudiants ? Car chacun de nous le sait, ils maîtrisent mieux que quiconque les nouvelles technologies.

Etudiants en séjour à l’étranger, étudiants salariés. Eux aussi doivent pouvoir voter ! Leur permettre de voter à n’importe quelle heure et de n’importe où est essentiel.

Organiser les élections dans un établissement scolaires demande du temps pour les équipes en charge du scrutin. Il faut imprimer les bulletins, les envoyer, organiser la ou les journée(s) de vote, déployer les équipes nécessaires pour contrôler les élections, dépouiller et comptabiliser les bulletins… Et, malheureusement, ce n’est pas toujours très productif. Pour se passer de ces étapes souvent chronophages, le vote par Internet semble la meilleure alternative.

Qui plus est, avec un volume de votants aussi élevé, le vote électronique représente une économie budgétaire et environnementale non négligeable (pas d’impression papier).

Quel est le cadre juridique ?

Le décret n° 2011-595 du 26 mai 2011 relatif aux conditions et modalités de mise en œuvre du vote électronique par internet pour l’élection des représentants du personnel au sein des instances de représentation du personnel de la fonction publique de l’Etat. 

Les opérations électorales

La durée du scrutin ne peut être inférieur à 24h et ne peut être supérieur à 8 jours. 

Chaque électeur reçoit, en moyenne, 15 jours avant le premier jour du scrutin, une notice d’information détaillé et son moyen d’authentification lui permettant de participer (transmissions des informations selon les modalités garantissant la confidentialité). 

Il faut savoir que le vote blanc est possible. La transmission du vote et l’émargement font l’objet d’un accusé de réception que l’électeur a la possibilité de conserver. 

Si le vote à l’urne est autorisé, l’ouverture du vote à l’urne a lieu qu’après la clôture du vote électronique. Seuls les électeurs n’ayant pas émis de vote électronique sont admis à voter à l’urne. Si un électeur vote deux fois, le vote pris en compte sera le vote électronique. 

Le dépouillement même électronique doit être effectuer en la présence du président du bureau (ou son représentant) et d’au moins 2 délégués de liste parmi les détenteurs de clés.

Vous avez un Projet ?

Quels que soient la forme et le volume de vos élections, il y a toujours une solution AlphaVote